Soirée Brésil à la Place des Arts avec Sonia Bessa
6 novembre 17 h - Narbonne



Dimanche 6 novembre à 17 h, Sonia Bessa, chanteuse franco brésilienne, accompagnée de Noël Letertre au piano et Pierre Pagès aux percussions, invite le public à un voyage musical au Brésil. Le récital que la chanteuse propose s’inspire du récit d’un voyage fait dans sa ville natale, mais aussi à Rio de Janeiro et Recife. Des extraits de ce livre, la plupart du temps dits en musique, ponctuent également le concert.
Sonia interprètera dimanche, tour à tour, des chansons originales nées de ce périple, des standards mais aussi de très belles chansons brésiliennes peu connues du public. L’artiste aime faire découvrir plusieurs chansons bilingues, alliant français et portugais.
Une soirée faite de vives couleurs musicales, de rythmes tour à tour légers et puissants, de chants joyeux et de ballades nostalgiques…

Participation pour les artistes : 10 €
Place des Arts, 10 place Voltaire, Narbonne
06 31 37 93 67
millepoetes2@orange.fr

Chanson française, les 16 octobre chez Jijey peintre et le 14 mai chez Marie Daulhac



Après le si beau concert 100 % Brasil au "Carnet de voyage", Sonia Bessa a proposé deux récitals de chanson française, le 16 octobre chez Jijey-peintre et le 14 mai chez Marie Daulhac. Elle était accompagnée à chaque fois de Noël Letertre, merveilleux pianiste mais aussi compositeur et arrangeur... Et là encore, comme pour le précédent concert, il y eu des airs très connus, des chansons moins connues, et des découvertes. Les français, sont souvent un peu ignares, et ne connaissent parfois pas toujours certains trésors de la chanson française. Un moment rare ! Chez Jijey, c'était également l'occasion de présenter le dernier recueil de poésie de Simone Rivier, "22 poèmes". Jijey, Marcel Camill et Paul Coudsi ont dit également des poèmes en compagnie de Simone à la fin du concert.

C'était le 9 avril au Carnet de Voyage (Grabels)


Photo Flos Clos de Miège

Smedi 9 avril au « carnet de voyage » à Grabels, chez Aïcha, magnifique récital du trio Sonia Bessa, Pierre Pagès et Francis Pita Rabeson. Le restaurant était rempli à ras bord, on avait mis les tables dehors et les derniers arrivants à la soirée étaient serrés sur leur chaise jusqu’à l’entrée de la cuisine. Et voix, guitare et percussions étaient en symbiose. Pour un premier récital du trio, ce fut un enchantement. Sonia Bessa a chanté mieux que jamais, avec autant d’énergie, de richesse, de nuance d’émotion et de beauté. Et Francis et Pierre furent extraordinaires.
Aucune photo, image, vidéo ou mots ne suffiraient à faire revivre ce qui est survenu. Mais n’est-ce pas le propre du « spectacle vivant » cette quasi impossibilité d’être redit ?

-------

Après la lecture musicale autour des
"Photos tirées d'un cagibi"



Accompagné de Sonia Bessa et de Noël Letertre, pianiste et flutiste, entouré d'ami(e)s poètes et écrivains, Paul Coudsi a conçu et proposé un voyage littéraire inspiré d'une expérience de tirages argentiques en noir et blanc entre 1977 et 1983. Un spectacle qui s'est joué déjà le 17 décembre 2021 à la Maison pour Tous Mélina Mercouri à Montpellier. Ce puzzle magique ajustait chansons françaises, musiques, extraits du livre "Photos tirées d'un cagibi" et a également réuni des fragments des textes des amis auteur(e)s : Simone Rivier, Marc Ely, Jacqueline Lou Pâris, Julien Brun et Christian Cosberg… S’est également greffé à l’ensemble des pincées de citations, herbes et épices littéraires et parfois philosophiques, offertes par Baudelaire, Verlaine, Novalis, Anaïs Nin,Colette …etc. Les chansons étaient de Barbara, Prévert, Renaud, Maurane, Carole Laure, Bia et Pierre Barouh.

Les mots, les images, les suites de mots et d’images, la musique, font des ponts, des chemins des échos, entre les différents récits, poèmes, textes, avec les sens et les émotions qu’ils transportent…

Les portes ouvertes



La musique et la poésie sont faites pour transcender nos réalités, souvent trop soumises à l’absurdité, l’immobilité, l’injustice, l’obscurité. La musique, la poésie, l’imaginaire ne sont pas un refuge mais bien au contraire des clés qui ouvrent les portes obstinément fermées de nos quotidiens bien trop verrouillés. Flip Flap à Palavas est une chanson de Sonia Bessa qui nous fait bondir dans un rêve plus vrai que vrai… hors du temps, dans la liberté essentielle des jours.
Merci Sonia Bessa.

« Flip Flap à Palavas », est un moment phare d’un grand livre de onze histoires « La frontière des vagues », un livre de Paul Coudsi. Et c’est pareillement le nom de la quatrième histoire de ce recueil, une bande dessinée dont la narration se déroule à Palavas-les-Flots et ses environs, au début des années 80. C’est enfin et bien sûr le premier titre de l’album audio de 7 titres contenu dans le grand livre.



La musique et les arrangements de la chanson de Sonia Bessa ont été créés par Noël Letertre. Dans l’enregistrement, le compositeur accompagne le chant avec piano et synthé (notamment les flûtes rythmiques), Pierre Pagès est à la batterie, Jean Philippe Cazenove à la contrebasse et Kloréla Saro à la flûte traversière. Le texte de la chanson est de Paul Coudsi également auteur illustrateur du livre, et du clip.



La vidéo, réalisée par Paul Coudsi, a été tournée entre Palavas-les flots et Maguelone, près de Montpellier, au bord de la Méditerranée, fin mai 2020, avec Sonia la chanteuse, Noël le pianiste et compositeur et Pierre le batteur. L’animation graphique mélangée à la prise de vue réelle utilise une technique mixte de pantins articulés 2d / 3d. La réalisation du petit film s’est faite sans producteur ni financement, avec les moyens du bord, avec un mélange de grande liberté et de limites techniques que donne paradoxalement l’absence d’investissement financier et de contrainte commerciale.